Témoignage: La vie d'expatrié à New York (Brooklyn) au temps du coronavirus



Publié le 2020-04-27 13:00:59

BlogExpat.com a décidé de recueillir les témoignages d'expatriés confinés aux quatre coins du monde.
Voici une carte postale "de confinement" en provenance de
New York (Brooklyn).

Elena, aussi connue sous le nom de FromParistoSF - fromparistosf.com

Je m’appelle Elena, aussi connue sous le nom de FromParistoSF sur les réseaux sociaux. D’origine Parisienne, je me suis installée aux Etats Unis avec mon mari  (qui est aussi Français) il y a plus de 7 ans. Nous vivons à New York, plus précisément Brooklyn, depuis moins d’un an mais nous avons vécu du coté de la Baie de San Francisco pendant des années. J’aimerai partager avec vous mon expérience d’expatrié vivant à NYC pendant la pandémie Covid-19.

Avez-vous songé à rentrer en France (ou dans votre pays d'origine) ou avez-vous décidé de rester dans votre pays d'expatrié ?

Nous n’avons pas songé à rentrer en France en cette période compliquée car nous vivons avec mon mari depuis presque 8 ans aux Etats Unis, et il est vrai que nous nous sentons chez nous ici. Même si nous sommes aujourd’hui dans l’épicentre mondial du Coronavirus, ce qui est inquiétant, nous sommes tous les deux ensemble, bien installés, nous avons nos repères ici, ainsi que nos travails respectifs.

Pour être tout à fait honnête, la question de repartir en France ne s’est pas réellement posée. En effet, les choses se sont faites tellement rapidement, le virus s’est propagé tellement vite, que finalement nous n’avons même pas eu l’occasion de réfléchir à nos options. Lorsque New York a commencé à voir ses premiers cas, les frontières se sont fermées, ainsi, rentrer en France n’était même pas une option.

Quelles sont les consignes mises en place dans votre pays de résidence ? Y a--il un confinement total ? Partiel ? Comment la population réagit-elle?

Rue presque vide à Manhattan - fromparistosf.comLe 20 Mars 2020, notre gouverneur New Yorkais, Mr. Andrew Cuomo a annoncé qu’il mettait New York  en « pause ». Si ces mots ont laissé la place au doute et à la confusion pour certains, je pense que nous pouvons comparer notre situation actuelle au « shelter into place », donc le fameux confinement.

En effet, tous les magasins, restaurants, et autres business considérés « non essentiels » sont fermés à la population. Quelques restaurants continuent de fonctionner en pick-up ou en livraison. Les transports en commun continuent également de circuler mais à fréquence réduite. Les hôtels eux sont encore ouvert, mais paraissent vide, car nous ne voyons plus de touristes depuis quelques semaines. Le cœur de New York : Broadway, a aussi fermé ses portes laissant un Time Square vide et sans âme.

Si nous observons beaucoup moins de personnes dans les rues, ainsi que des allées vides dans Manhattan, je trouve qu’il y a encore pas mal d’individus dans les parcs le weekend (ceux qui sont encore ouvert), probablement un besoin de sortir au moindre rayon de soleil. Mais, contrairement à certains Etats ou les gens se révoltent, les New Yorkais ont l’air de prendre leur mal en patience, et de comprendre ce que notre gouverneur tente de faire pour mieux nous protéger.

Chez nous à Brooklyn, j’attends avec impatience l’heure de 19h, où chaque jour des centaines de personnes se mettent à leur fenêtre pour applaudir le corps soignant et montrer leur reconnaissance. Par ailleurs, les immeubles autour de nous ont postés des mots à leur fenêtre pour remercier les médecins et autres personnes du corps soignants qui se battent chaque jour pour sauver des vies, et cela me chauffe le cœur.

Quelle est votre opinion personnelle sur la façon dont la pandémie est actuellement gérée dans votre pays de résidence ? Et quel est votre regard en comparaison avec ce qui est fait en France (ou dans votre pays d'origine) ?

Les Etats Unis est un grand pays, et chaque état à des instructions et des lois différentes pendant la pandémie. Il m’est donc difficile de partager mon avis sur le pays dans sa globalité.

Concernant New York, je suis reconnaissante d’avoir Mr. Cuomo en tant que gouverneur qui n’a pas hésité une seule seconde à se battre pour obtenir plus de moyens, plus d’équipements médicaux, ainsi que plus de place pour traiter les malades et la possibilité d’accueillir plus de patients si besoin.

Je dois dire qu’en comparaison, la France a une approche plus stricte. Nous n’avons pas à ce jour l’obligation de présenter une attestation pour sortir par exemple. Même si j’apprécie ma « liberté » de pouvoir prendre ma voiture pour me changer les idées et prendre l’air, je dois dire que la rigueur mise en place en France aiderait peut être à ce que certaines personnes à New York prennent plus au sérieux cette situation catastrophique.

Êtes-vous au chômage (partiel ou forcé) ou travaillez-vous à domicile (et dans ce cas, comment gérez-vous le quotidien) ?

Mon mari et moi même sommes encore chanceux d’avoir gardé nos emplois et de pouvoir travailler à domicile.

Je suis Psychologue de formation en France et « Psychotherapist » aux Etats Unis. Je travaille normalement en cabinet privé où je reçois des couples, des familles ou des personnes individuelles qui ont besoin d’un soutient pour mieux tolérer les frustrations, et les maux du quotidien. Depuis le début du confinement je suis passée en « teletherapy », c’est à dire que je continue mes sessions en vidéo. Pour le moment la transition s’est faite relativement calmement. J’ai même reçu plus de demande, que ce soit d’américains ou d’expat Français, car la solitude et le manque de contrôle en cette période pèse beaucoup. Etre « enfermé » dans un espace restreint avec son conjoint, avec des enfants, ou même seul fait ressurgir des problèmes plus ou moins latents, ou des angoisses plus enfouies. Je suis donc présente pour ces personnes qui ont besoin d’un soutient moral et psychologique.

Avec mon mari nous avons créé un petit espace bureau dans une de nos pièces supplémentaires me permettant de continuer mes thérapies à la maison en préservant un espace confidentiel et calme pour mes clients.

Le plus gros challenge pour moi finalement c’est de réussir à déconnecter de mon travail, car, contrairement au passé où j’avais une vrai transition entre le cabinet et la maison, tout se passe un peu près au même endroit maintenant. Pour me défaire de mon job et prendre soin de moi, j’ai mis en place une vraie structure avec des limites et des barrières en terme d’horaires et de disponibilités.

Comment gérez-vous la relation avec votre famille dans votre pays d'origine ? Les appelez-vous plus souvent ? Et avez-vous plus de contacts avec vos amis ? Avez-vous mis en place des groupes vidéo sur les réseaux sociaux ? Quels types de messages échangez-vous ? En quoi cela vous aide-t-il à mieux vivre le confinement ?

J’ai ma famille au téléphone presque tous les jours. L’inquiétude de savoir ma grand-mère seule et isolée par exemple est très difficile, et je ressens le besoin d’être proche et de me rassurer. J’ai également mis en place des skype/zoom avec les amis pour entretenir le lien et se soutenir les uns les autres.

Je ne cache pas que les 30 premières minutes sont souvent consacrées au sujet « virus » et l’impacte sur nos vies respectives, puis rapidement nous parlons de choses plus légères et essayons de rester positif dans ce contexte chaotique. Je continue d’échanger et de poster sur mon compte instagram :« FromParistoSF » car nous pouvons nous soutenir entre nous, échanger des conseils, et cuisiner ensemble.

J’ai choisi de ne pas « profiter » de New York vide pour y prendre des photos car je pense que n’importe quelle personne y a pensé mais honnêtement je veux encourager les gens à rester chez eux, être solidaire des uns et des autres, et prendre soin de soi.

Rue déserte à New York - fromparistosf.com

Retrouvez Elena sur son blog FromParistoSF.

Si vous aussi vous souhaitez apporter votre témoignage, n'hésitez pas à nous envoyer un email avec votre récit (vous pouvez par exemple vous inspirer des questions de cet article).
Racontez-nous comment vous vivez la crise sanitaire actuelle et partagez votre expérience que nous publierons sur le site.

 


Rubrique:
Entretiens

Auteur: Cyrilexpat

Outils:

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Addthis


Pour les autres discussions, avis, questions, opinions, rencontres, etc...: merci d'utiliser le forum.