Enseignement à distance et école à la maison pour les élèves



Publié le 2020-04-16 09:00:42

Elève travaillant à la maison - @FreepikAvec presque toutes les écoles fermées dans le monde (même dans les pays où le confinement n'est pas imposé, comme Hong Kong, les écoles sont fermées), les enfants font aujourd'hui l'expérience de l'école à domicile. Et avec eux, les parents apprennent aussi rapidement la difficulté d'enseigner.

Des vidéos amusantes font leur apparition sur les réseaux sociaux, mais elles révèlent également la difficulté de nombreux parents à faire face à l'intensité d'une journée d'école à la maison pendant le confinement. Nous devons aussi nous rappeler que de nombreux enfants n'ont tout simplement pas accès à un ordinateur ou à des outils informatiques. Obtenir des exercices de mathématiques, des tests d'orthographe et des leçons d'histoire sur un téléphone mobile n'est pas le plus pratique. Dans certains cas, les parents sont contraints d'aller régulièrement à l'école pour obtenir les leçons sur papier, n'ayant simplement pas le matériel adéquate.

Même pour ceux qui ont une chance d'être correctement équipés, on ne peut s'attendre à ce que les enfants poursuivent sur le même horaire de cours que celui de leur temps scolaire. alors qu'ils sont confinés à domicile. Beaucoup d'entre eux n'auront pas leur propre ordinateur et devront partager avec leurs frères, leurs soeurs et leurs parents qui devront souvent continuer leur travail depuis leur domicile.

De nombreuses écoles proposent des activités scolaires en ligne, et dans le monde entier, nous trouvons des similitudes : les enseignants enregistrent des leçons vidéo sur Youtube, utilisent Google Drive pour collecter leurs devoirs, des outils dédiés (en France l'éducation nationale parle d'ENT = Espace Numérique de Travail) tels que Padlet, Toute Mon Année, Klassroom (à ne pas confondre avec l'application concurrente Google), Scolnet (l’article de Christall Ecole fait un petit bilan de Klassromm, TouteMonAnnée et Scolnet) pour planifier les cours et travailler pendant la semaine, une visioconference pour expliquer sujets spécifiques et répondre aux questions posées par les élèves ...

En plus des outils existants mis en place par chaque école (le Ministère a d'ailleurs publié un document explicatif qui se veut exhaustif), voici des activités et un apprentissage en ligne qui pourraient vous intéresser (nous avons trouvé de nombreuses idées sur le site La Classe):

  • Ma classe à la maison est une ressource du CNED qui permet aux élèves de poursuivre leur scolarité depuis leur domicile, et de maintenir un contact avec leurs professeurs. De nombreux enseignants (de primaire, collège ou lycée) s'en servent actuellement afin d'assurer la continuité pédagogique dans la situation sanitaire actuelle liée au Covid-19.
    C'est avant tout un outil qui permet de retrouver la classe pour des exercices courts, par exemple des dictées ou autre exercice. Mais attention, le site est actuellement souvent saturé face à la demande.Selon certains enseignants, il faut faire attention aux supports qui sont souvent liés plutôt aux programmes 2016 (le prédicat par exemple) et pas forcement adaptés si on ne s'inscrit pas dans la durée de l'enseignement à distance.
  • Des exercices de maths avec Calcult@tice.
  • La plateforme rallye-lecture vous aide à promouvoir la lecture à l'école par la mise en place de concours de lecture (présentation vidéo ICI).
  • Lalilo est un outil pour les professeurs de GS, CP et CE1 accessible sur les ordinateurs et tablettes via un navigateur web.
  • Lumni est un site officiel (il fédère les contenus de France.tv, Arte, RFI, France24, l'INA...etc) qui propose pendant le confinement des cours vidéo du CP au CM2, mais aussi plein de concours pour tous niveaux de la primaire au Lycée.
  • Les vidéos de révisions sur Les fondamentaux.
  • Cahiers Primaire de Nomad Education est l'application ludique à installer sur téléphone ou tablette pour réviser en famille du CP au CM2. Il exite aussi d'autres versions du collège au bac+5.
  • Un Padlet pour réviser l'anglais du CP au CM2.
  • Pour la détente, plein de films pour les enfants.
  • Des ressources pour organiser des activités musicales et artistiques.
  • Des jeux en ligne (plus de 865 jeux) pour toutes les matières du CP à la Terminale.
  • Des dizaines de sites et liens répertoriés par la circonscription de l'Aube (surtout pour les enseignants).
  • 5-a-day fournit des activités et exercices physiques pour des pauses en mouvement. Plusieurs de leurs ressources sont également disponibles en français et en espagnol.
  • Amazon a annulé les frais d'abonnement pour les livres et les histoires audio, le rendant gratuit pour les enfants et les étudiants sur audible.com pendant la période de fermeture des écoles.
  • Des histoires courtes, sous forme de livres numériques pour les enfants de 3 à 9 ans avec eBookids (attention, du fait de la demande, le site met un peu de temps à charger, il faut être patient).
  • Le Petit Quotidien est en accès gratuit pendant la crise.
  • Le site 1 Jour 1 Actu est très complet avec un bon article sur le Coronavirus.
  • Plein de podcasts sur France Inter et répertoriés sur Télérama.

L'association des éditeurs de l'Éducation nationale s'est montrée très active et a annoncé, dès le 12 mars dernier, qu'elle mettait en ligne gratuitement les manuels scolaires de tous les niveaux (élémentaires comme secondaires) pour permettre aux enfants de poursuivre leur scolarité en ligne.

Le site Jenseigne.fr, créé fin 2017, propose de son côté quelques 70 000 ressources pédagogiques adaptées aux programmes de la petite section de maternelle à la classe de terminale. Sa fréquentation a littéralement explosé depuis la mi-mars et tout le site est passé en gratuit pendant la crise.

Dernier point mais non le moindre, nous devons ici avoir une pensée pour tous les enseignants qui ont répondu présent et n'ont pas compté leur temps afin de s'adapter en quelques jours, mettre leurs leçons sous format numérique, proposer des activités appropriées et qui passent maintenant des heures à répondre aux questions que les élèves leur envoient par email sur les tâches qui leur ont été assignées. Dans cette situation, il est évident que les parents doivent comprendre qu’ils ne pourront pas aider individuellement chacun des enfants de la classe. Parents, enfants et enseignants : tous font de leur mieux.

Les outils d'enseignement à domicile en temps normal

Même si l'éducation est obligatoire, l'école ne l'est pas forcemment et vous pouvez choisir pour une raison quelconque d'éduquer votre enfant à la maison (il peut s'agir d'un voyage temporaire, de maladie, de handicape, d'activités sportives ou musicales poussées). L'enseignement à domicile existait déjà - en tant qu'option officielle et réglementée - avant la crise du coronavirus - dans certains pays. Tous les pays ont un système différent (et vous pouvez indiquer les différences dans les commentaires) mais pour vous montrer quelques particularités, nous vous donnons ici deux exemples en comparant le système britannique avec le système français.

Le CNED en France

Le Centre national d'enseignement à distance, bien connu sous le nom de CNED, est un établissement public français placé sous la tutelle du ministère de l'Éducation créé en 1939 (et il a été créé justement pour une situation de crise, pour pallier la désorganisation de l'enseignement due à la Seconde Guerre mondiale) et disponible sur Internet depuis le milieu des années 90. Sa mission est de fournir de l'enseignement à distance et de la formation de tous ceux qui le souhaitent quels que soient leur âge et leur situation. Le Cned offre de multiples formations, de la maternelle à l'université, ainsi que des préparations aux concours de recrutement de la fonction publique, la formation à différents métiers...

Si vous ne fréquentez pas une école en France vous pouvez être inscrit au CNED afin de valider votre année et passer les examens. Le prix pour une année complète se situe entre 300 € et 800 € (il comprend le pack complet avec accès en ligne aux documents et un professeur disponible par email ou par téléphone) mais il peut être gratuit pour les enfants de moins de 16 ans en France après accord de l'inspecteur de l'éducation nationale. Le CNED est de loin l'organisation la plus connue, mais des instituts privés (beaucoup plus chers) existent.

Pendant la crise CVID19, le CNED a mis en ligne des ressources pour l'enseignement à domicile accessibles gratuitement.

Pas de réglementation en Grande-Bretagne

Les chiffres officiels publiés par le gouvernement britannique ont révélé que plus de 60 000 élèves étaient scolarisés à domicile en 2018/19. Il n'y a actuellement aucune obligation spécifique pour les parents de s'inscrire auprès des autorités locales ni de suivre le programme national s'ils choisissent d'éduquer leur enfant à la maison. Cependant, lorsqu'il est au courant de l'éducation à domicile, le Council (équivalent de la mairie) peut faire une "enquête informelle" pour vérifier que votre enfant reçoive une éducation appropriée à la maison. Cela peut prendre la forme d'une une obligation de fréquentation scolaire (school attendance order) s'ils jugent que l'enfant doit être éduqué à l'école.

Les organisations privées britanniques proposent des cours sur Internet pour la scolarisation à domicile mais coûtent très cher. InterHigh, par exemple, demande 2000 £ pour l'année complète en Year 6 (10 ans).

 


Rubrique:
Ecoles

Auteur: Cyrilexpat
Expat services - dotExpat
Outils:

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Addthis


Pour les autres discussions, avis, questions, opinions, rencontres, etc...: merci d'utiliser le forum.