FAQ d'expat


Vous avez une question générale sur l'expatriation ? La FAQ vous permet de trouver des réponses aux demandes les plus fréquentes: Au Travail.

La retraite en France: Comment ça marche ?

TRADUCTION AUTOMATIQUE : Cet article a été traduit par un système automatique, c'est-à-dire sans aucune intervention humaine. Easy Expat propose ce type d’articles en complément de ceux traduits par des traducteurs. [powered by ]
Version originale iciEnglish

La sécurité sociale française

Toute personne travaillant en France doit contribuer à la Sécurité Sociale française. Chacun a aussi le droit de bénéficier de la sécurité sociale, sans exception. C'est ce qu'on appelle Couverture Maladie Universelle (CMU) ou "plan de santé pour tous" avec seulement 0,1 pour cent des gens ne sont pas couverts. La plupart des gens comptent sur les plans obligatoires et n'ont pas de régime de retraite volontaire ou privé.

Retraite de Base

Allocation de Solidarité aux Personnes  Gees d'Ottawa (ASPA) ou minimum Viellesse est la pension minimum et est géré par la Caisse des Dépôts. C'est le premier niveau du 1er pilier du système de retraite français. Introduite en 1956, il est un système non contributif.

Qui est concerné?

L'âge légal de la retraite pour les personnes nées après le 1er Juillet 1951, qui passera progressivement de 60 à 62 ans. Dans le même temps, l'âge du droit automatique à une retraite à taux plein (l'âge légal de la retraite majorée de 5 ans) s'élève à 67 pour les personnes nées après le 1er Janvier 1956. Les personnes ayant de nombreuses années de service, qui ont une incapacité grave ou qui ont travaillé dans un environnement malsain ou physiquement stressantes peuvent réclamer leur pension avant d'atteindre l'âge légal, dès 55 ans (dans certains cas rares, l'âge de 50 ans). Certaines personnes peuvent être en mesure de prétendre à une pension jusqu'à l'âge de 70 ans et recevront une augmentation de leur pension.

Qui contribue ?

Le système français de sécurité sociale est financée en grande partie par des cotisations assises sur les salaires des employés. En raison de problèmes avec la longévité du système de sécurité sociale, les politiques de financement de nouvelles cherchent à élargir la base.

Avantages

Le programme vise à fournir jusqu'à un maximum de 50 pour cent des mois pour un couple.

Pour calculer les bénéfices, de prendre la moyenne des 25 années plus versés dans votre carrière (liée à l'inflation). La pension est de 50 pour cent de cette somme, si elle est couronnée par le plafond annuel de sécurité sociale (€ 34 620 en 2010). La pension maximale actuelle de 50 pour cent seraient € 17310 par an.

Par exemple, pour un individu né en 1951, la formule de calcul des pensions serait:
salaire de base x taux x durée d'assurance totale du régime général armers du Fonds de protection mutuelle ou le régime minier.

Pour les salariés du privé, les pensions complémentaires sont gérées par l'ARRCO (Association pour le régime de retraite Complémentaire des Salariés ou de l'Association des employés de Sup Schémas complémentaires) qui couvre toutes les catégories de salariés (cadres et non cadres), et de l'AGIRC (Association générale des institutions de retraite des cadres) ne couvrant que dirigeants et cadres.

Qui est admissible ?

Sous les deux régimes, 65 ans est l'âge légal de la retraite pour les personnes nées après le 1er Juillet 1951. Ce chiffre passe progressivement de 60 à 62 ans. Dans le même temps, l'âge du droit automatique à une retraite à taux plein (l'âge légal de la retraite majorée de 5 ans) s'élève à 67 pour les personnes nées après le 1er Janvier 1956.

Ils doivent avoir cotisé pendant au moins 164 trimestres (trimestres), qui est d'environ 41 ans. Ils doivent être en résidence en France ou dans les DOM et les ressources sont insuffisantes. Les prestations sont également disponibles pour les membres de la famille, y compris un conjoint, un partenaire ou les partenaires liés par un pacte civil de solidarité (PACS).

    Avec les différentes réformes, la période d'assurance pour calculer le montant de la pension a augmenté progressivement:
  • 150 / 4 pour les personnes nées avant ou pendant 1943,
  • Entre 152 et 158 ​​trimestres pour ceux nés entre 1944 et 1947
  • 160 pour ceux nés en 1948.
  • Pour les générations nées en 1949 et 1952, les périodes d'assurance de référence passera à 161 et 164 / 4, respectivement, et augmentera encore pour les générations nées à partir de 1953.
  • Pour 1953 et 1954, la législation d'application doit encore être publié. Pour les générations nées à partir de 1955, la durée de cotisation totale pour une retraite à taux plein sera publiée par décret en l'année de leur anniversaire 56e.

Qui contribue ?

Les cotisations sont obligatoires et sont d'environ 6,65 pour cent de l'employé et 8,3 pour cent de l'employeur. En contrepartie des cotisations versées, les salariés d'obtenir des points de retraite sur une base mensuelle. Ces points donnent droit à un revenu de retraite complémentaire à la morale âge de la retraite. La pension sera financée par les contributions de ceux qui travaillent encore, et le paiement de la pension est garanti car la contribution de ceux qui travaillent est obligatoire.

Avantages

Le calcul de la pensions de retraite complémentaire est basé sur des points. Chaque année, le montant des cotisations versées sur la base d'un salaire de référence ou le revenu est convertie en points, en tenant compte de la valeur unitaire d'achat du point pour l'année fiscale. L' pension versée à l'employé sera subordonnée au nombre de points accumulés durant la période totale d'assurance de l'employé.

Pour calculer la pension, le nombre de points accumulés durant la période totale d'assurance est multiplié par la valeur du point au moment où la pension est calculée. Dans ces régimes le montant de la pension est proportionnelle aux résultats sur la durée totale d'assurance, plutôt que les 25 meilleures années comme applicables dans le régime de base.

Crédit points sont également pris en compte. Points de crédit sont créditées pour des périodes d'emploi avant la mise en œuvre du régime et pour les périodes de maladie d'au moins trois mois consécutifs (pour dirigeants et cadres) ou 60 jours consécutifs (Pour les non-cadres). La même chose s'applique si le particulier était bénéficiaire d'une pension d'invalidité. Points de retraite sont également accordées pour des périodes de réception des prestations de chômage.

    Les valeurs annuelles de points ARCCO et AGIRC sont actuellement:
  • ARRCO: € 1,1884,
  • AGIRC: € 0,4216.

Par exemple:
En divisant la valeur des contributions par le prix d'achat d'un point. C'est actuellement € 14,4047 par point pour l'Arrco et € 5,0249 par point pour l'Agirc.
Les points accumulés sont convertis en euros en les multipliant par la valeur de chaque point au moment de la retraite. Actuellement, ce serait € 1,1884 par point pour l'Arrco et € 0,4216 par point pour l'Agirc.

Pour personnes qui ne sont pas admissibles à une pension complète, ils peuvent acheter trimestres supplémentaires qui peuvent être coûteux, ou de prendre une pension réduite. Ceci est déterminé en fonction de l'âge auquel la personne prend sa retraite et le nombre de trimestres d'assurance terminé.
1,625 pour cent pour les personnes nées en 1950
1,5 pour cent pour les personnes nées en 1951
1,375 pour cent pour ceux nés en 1952
1,25 pour cent pour les personnes nées après 1952
La pension continuera à être payée au taux réduit de puis sur.

Pour les personnes désirant prendre une retraite anticipée, un coefficient de réduction est appliqué à la pension. C'est de 7 pour cent par an entre 55 et 59, 5 pour cent par année entre 60 et 62, et 4 pour cent par année par la suite. Dans certains cas, il est possible de recevoir une pension complémentaire à taux plein avant 65 ans, sans aucune réduction.

Pour les personnes souffrant de la période d'assurance requise pour une retraite à taux plein qui ont continué à travailler après l'âge légal de la retraite (entre 60 et 62 selon l'année de naissance), il ya une augmentation des prestations. Le taux d'augmentation est de 1,25 pour cent pour chaque trimestre supplémentaire.

Plan d'Epargne Retraite Populaire

Le Plan d'Epargne Retraite Populaire (PERP) est une pension privée plan qui permet aux gens de mettre de côté des économies dans un fonds de retraite privés.

Contributions

Les contributions peuvent être aussi bas que 50 euros par mois.

L'investisseur est admissible à un crédit d'impôt pour les paiements effectués dans le fonds. L' déduction peut être jusqu'à 10 pour cent de leurs revenus de l'activité professionnelle de l'année précédente (après déduction de 10 pour cent des frais professionnels). Cette déduction est limitée à 8 fois le montant annuel du plafond de la Sécurité sociale avec e déduction maximale e de € 27 696.

Avantages

Les versements effectués sur le PERP sont bloquées jusqu'à la retraite. À ce stade, l'investissement est utilisé pour acheter une rente qui peut être entièrement répercutée sur le conjoint survivant au décès.

Les seules circonstances dans lesquelles l'argent peut être retiré du PERP avant la retraite est de savoir si l'activité économique de l'investisseur est cessé en raison d'un jugement de liquidation ou si elles contractent une maladie / d'invalidité qui rend impossible de travailler. Il peut être possible de récupérer une partie du PERP en cas de divorce ou le décès ou l'incapacité d'un conjoint.

Assurance Vie

Une Vie d'assurance est essentiellement un lien d'assurance et une autre façon de créer un fonds de pension privés. Les retraits d'un contrat d'assurance vie ne sont pas tenus d'acheter une rente et n'ont pas à être conservés jusqu'à l'âge de la retraite. Les primes investies ne reçoivent pas de crédit d'impôt ou le remboursement, mais les retraits sont imposés à des taux très bas. En outre, la capitale française impôt sur les gains et les revenus ne sont pas applicables si les fonds restent à l'intérieur de la politique. Si un montant est retiré, seul l'élément de croissance est imposable. Tous les gains sont passibles de charges sociales de 12,1 pour cent.

Avantages

Un avantage d'un Assurance Vie est qu'elle dispose d'un degré de portabilité et peuvent être offerts à l'étranger. Cela permet à un souscripteur de se déplacer entre les pays avec les Français Assurance Vie politique pouvant être convertie en une version compatible localement impôt.

Avantages Revendication de l'étranger

Collecte d'une pension minimale de l'Etat français est possible pour les expatriés qui

  • Sont résidents permanents de la France pendant au moins six mois de la nouvelle année fiscale (qui s'étend d'avril jusqu'au mois d'avril)
  • Enregistrés pour impôt sur le revenu
  • Plus de 65 ans (dans certains cas où la personne est officiellement incapable de travailler après 60 ans.)
  • Revenu de pas plus de € 742 par mois pour une personne seule ou € 1,157.46 par mois pour un coup d'Etat Le

Les ressortissants de l'UE

Si vous avez travaillé dans plusieurs pays européens, vous avez accumulé des droits à pension dans chaque pays. Lorsque vient le temps pour vous de réclamer votre pension de vieillesse, vous avez normalement à appliquer dans le pays où vous vivez ou dans le pays où vous avez travaillé. Ce pays est alors responsable de traitement de votre demande et en rassemblant les dossiers de vos cotisations de retraite de tous les pays que vous avez travaillé po

Retraités de l'UE plus de 60 aller à vivre de façon permanente en France ne sont pas tenus de contribuer à la sécurité sociale française, mais ils doivent s'inscrire auprès de leur service local de santé français (Caisse Primaire Assurance Maladie ou CPAM). Ici, vous devez présenter:

  • Une copie de votre carte de séjour / résident ou votre autorisation temporaire (récépissé de Demande de carte de séjour)
  • Preuve de votre relation avec toute personne à charge qui ne sont pas admissibles dans leur propre droit (par exemple le mariage d'une certif icate)
  • Coordonnées bancaires (Relevé d'Identité Bancaire)

Si vous recevez une pension d'Etat dans un autre pays de l'UE, vous pouvez être soumis à un contrôle annuel que vous êtes toujours le recevoir. Citoyens de l'UE qui prennent leur retraite b vant de qualification pour une pension d'État peuvent recevoir la couverture sociale française de sécurité sanitaire pour un maximum de 30 mois par l'obtention d'un formulaire E106 du département de leur pays la sécurité sociale. Les candidats doivent avoir apporté une contribution totale dans votre pays d'origine pendant les deux dernières années. Si vous êtes d'âge de la retraite, mais sont encore à travailler, vous pourriez être admissible à une E106 et obtenir des avantages de santé pour un maximum de 30 mois.

Comment faire une réclamation ASPA

L'ASPA est principalement géré par la CNAV. Les réclamations sont faites par le biais leur bureau.
Adresse: 110-112 rue de Flandres
75951 Paris cedex 19
Tél: 0033 140 05 51 10

Pour réclamer la pension que vous devriez commencer le processus au moins un an avant le jour de pension. L'ASPA devrait vous contacter automatiquement dans les 4 mois suivant la date à laquelle vous pouvez demander votre rente, mais vous pouvez les contacter et de demander les papiers avant la main.

De retraite privés à l'étranger

Les retraités sont libres de recueillir des régimes de retraite plus privé, indépendamment de leur localisation géographique. Consultez toutes les conditions de votre plan individuel pour plus de détails.



[08-09-2011]
Outils:

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest WhatsApp Addthis

Consultez notre FAQ constituée à partir des questions les plus fréquemment posées et les termes spécifiques de l'expatriation.

Vous pouvez poser des questions et obtenir des informations supplémentaires sur les forums.

La liste de toutes les questions dans la langue du site est disponible en 1 clic, classées par date de mise à jour ou par nombre de hits.


Pour les autres discussions, avis, questions, opinions, rencontres, etc...: merci d'utiliser le forum.